Mesurer pour améliorer

Le principle est simple: « On ne peut améliorer que ce que l’on mesure ».

Dans le sens « améliorer » il faut aussi entendre: réagir, corriger, … Ensuite la mesure doit être pertinente, expliquée aux équipes et le temps des mesures doit être lié à l’objectif.

Pour du transactionnel, mesurer le temps passé par les équipes sur les étapes détaillées du processus analysé permettra de confirmer la cible à améliorer. Une fois l’amélioration faite, une nouvelle mesure du temps passé sera bien plus pertinente qu’une enquête NPS.

Facebook Comments

Articles associés

  • Structurer pour mieux planifier
    Le WBS ou Work Breakdown structure permet de faciliter la planification du travail à effectuer, d'estimer la durée totale du projet et de déterminer les ressources nécessaires pour chaque étape. Ce...
  • Les étapes du deuil
    J'ai récemment dû annoncer à une collègue en prestation chez nous que nous allions nous séparer de ses services au 31 décembre 2012, soit peu de jours avant Noël. Ce fut une décision brutale pour elle...
  • Règles pour une meilleure gestion du temps
    Faisant suite à une formation sur la gestion du temps et des prioritiés, je vous livre quelques règles que j'applique désormais: Restez concentré et éviter de faire plusieurs choses en même temps ...
  • Créatif et logique à la fois
    Pour Noël, ma fille a reçu un puzzle mixant créativité et logique. Comme quoi cela est possible! Le principe du jeu est simple, il faut définir une règle (creative) au départ et s'y tenir (logique) po...
  • Noeuds de cravate
    Lorsque j’ai commencé ma carrière, la cravate était de rigueur. Intrigué par la beauté du nœud, j’étais tombé à l’époque sur le résultat d’une recherche sur la modélisation des nœuds. J’ai retrouvé...
Ce contenu a été publié dans Process. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current month ye@r day *